Les fondateurs d’Enotrac, Heinz Voegeli et Dieter Würgler, dans les débuts

Les fondateurs ont cependant vite compris que l’avenir irait au-delà de la construction de véhicules : dès 1991, ils ont étendu leurs prestations au développement informatique et aux outils de simulation et de calcul pour les systèmes d’alimentation en énergie de traction, qui ont notamment été utilisés pour le dimensionnement du tout nouveau RER zurichois. Ces outils, développés en interne, et les premiers projets couronnés de succès ont ouvert aux ingénieurs les portes de projets internationaux. L’un des premiers fut, en 1993, la démonstration de la compatibilité de la signalisation pour les automotrice Tube Stock de la London Underground Central Line.

Le premier pas vers l’étranger était fait. La création de la filiale anglaise Enotrac UK Ltd. à Sutton, près de Londres, a marqué en 1992 le début de l’expansion internationale d’Enotrac. Outre la Suisse et la Grande-Bretagne, l’entreprise a étendu ses activités au reste de l’Europe, au Proche-Orient, à l’Inde, à l’Asie du Sud-Est, à la Chine et à l’Amérique du Sud. Dans le cadre de grands projets internationaux, citons par exemple la construction de l’Eurotunnel où les experts d’Enotrac ont pu mettre leurs compétences et leur savoir-faire à profit dans un projet en dehors de la Suisse , ce qui a permis à l’entreprise d’élargir considérablement son spectre d’activités.

En 1999, une collaboration plus étroite a débuté avec la société PC-Soft, qui a donné naissance à VIPSCARSIS, le produit qui a succédé à TRACTIVITY . En 2006, Enotrac a fondé l’organisme d’évaluation de la conformité SCONRAIL SA en collaboration avec les sociétés PROSE AG et TÜV InterTraffic GmbH. La même année, Enotrac a déménagé dans des locaux plus grands à proximité directe de la gare de Thoune. Les projets d’Enotrac ont également pris de l’ampleur : la participation au projet du siècle, la NLFA, a marqué une nouvelle étape importante pour le développement de l’entreprise.

Une étape symbolique du succès d’Enotrac est donné en 2015, année durant laquelle Enotrac a terminé à la 4e place parmi les six finalistes du prix SVC (réseau d’entreprises Swiss Venture Club). Rien que dans la région du Mittelland, plus de 50 000 entreprises avaient pris part à ce processus de sélection en plusieurs étapes du SVC.

L’année 2017 a marqué un changement de génération avec la transmission des parts de l’entreprise à une nouvelle équipe de direction. Les fondateurs de l’entreprise, Heinz Voegeli et Dieter Würgler sont cependant restés actifs pour le compte d’Enotrac jusqu’à leur retraite, en tant qu’ingénieurs seniors et chefs de projet. Cette même année, la success story de l’entreprise s’est poursuivie avec l’ouverture d’une succursale à Lausanne. Enotrac a en outre poursuivi son développement en élargissant dès 2019 son catalogue de prestations au domaine de la planification des lignes de contact.

Dans les années qui ont suivi, Enotrac a continué à se développer en veillant à améliorer sa visibilité et en participant à des projets internationaux de renom. En janvier 2024, l’équipe d’Enotrac comptabilisait pour la première fois quelque 70 collaborateurs. La croissance du personnel a nécessité des changements organisationnels : la formation d’équipes spécialisées et l’introduction d’un échelon de direction supplémentaire ont permis de renforcer l’orientation client de l’entreprise. Dans ce contexte, la direction des finances et du personnel a été ancrée au sein de l’équipe de direction.

L’équipe de direction 2024, de gauche à droite : Michael Dalacker, René Schär, Andreas Bleiker, Jens Schulze, Stefan Nydegger, Stephan Güpfert, Daniel Grossniklaus

Afin de renforcer sa présence dans la région de Zurich et en Suisse orientale, Enotrac a ouvert en août 2023 un nouveau site à Winterthur. Avec le domaine de la numérisation, Enotrac a lancé un nouveau secteur d’activité qui renforce les activités existantes dans la cybersécurité et la technique de contrôle et de signalisation et qui donne de nouvelles impulsions au secteur des produits.

Depuis sa création, Enotrac a pu se forger une position stable sur le marché des services d’ingénierie ferroviaire. Dans ce contexte, la plus grande importance a été et sera toujours accordée à un haut niveau de qualité et à l’excellence des solutions élaborées. Le rail continuera à jouer un rôle important dans la mobilité à l’avenir, ce qui nécessite des connaissances toujours à la pointe de la technologie. La participation d’Enotrac au programme d’innovation SmartRail 4.0 du secteur ferroviaire suisse visant à augmenter la sécurité et la capacité constitue à cet égard une étape importante. Ce qui ne changera jamais, c’est l’enthousiasme de nos collaborateurs pour les systèmes ferroviaires.